Liberté et République

L'énergie de chacun pour tous

Colloque au Sénat sur l’avenir de l’Europe

Le club Liberté et République a organisé le 30 mai 2009 un colloque auSénat sur le thème : « L’avenir de l’Europe : Recommencer par la culture ? »

Ce colloque a réuni plus d’une centaine de participants.

Note d’intention

« Si c’était à refaire, je commencerais par la culture. »
Attribué à Jean Monnet.

Dans ses dimensions actuelles, le projet européen a montré ses limites ; il faut, pour lui donner un nouveau souffle, s’attaquer aux barrières qui entravent la création en Europe d’un réel espace public, lieu de débats fertiles et d’innovations audacieuses.

L’isolement linguistique et culturel des pays européens est contraire à leur devise commune : « Unis dans la diversité ». Les peuples européens doivent apprendre à se connaître: c’est une diversité ouverte, curieuse, féconde, non une diversité de repli, qui fera de l’Europe une Union à nulle autre pareille, capable de porter un projet de civilisation à côté de la recherche de l’excellence économique.

Cette rencontre avait pour vocation d’ouvrir le débat sur ce recommencement culturel, sur cette ambition inédite d’où pourrait émerger, en ce nouveau siècle, une nouvelle époque de Lumières.

Ont participé aux échanges :
_Pierre Fauchon, Sénateur (Nouveau Centre) du Loir et Cher.
_Laurent Bibard, Docteur et Professeur de Philosophie
_Philippe Nemo, Philosophe.
_Michel Maffesoli, Sociologue.
_Thierry Rambaud, Professeur de Droit Européen
_Luan Rama, ancien Ambassadeur d’Albanie en France, écrivain, cinéaste
_Sara Pini, représentante de Nouvelle Europe.
_Philippe Meyer, écrivain, journaliste.

Programme détaillé du colloque

L’avenir de l’Europe : recommencer par la culture ?

Propos inaugural, Pierre Fauchon.
Pierre Fauchon est Sénateur du Loir-et-Cher, membre de la Commission des Affaires européennes et de la Commission des Lois. Avocat de profession, il entre en politique par engagement européen. Ses mandats au Conseil général du Loir-et-Cher et à la Région Centre ont été marqués par un investissement personnel fort en faveur de l’action culturelle.

/// Première partie 14h-15h30 Pourquoi recommencer par la culture ?

Laurent Bibard : Pourquoi s’appuyer sur notre héritage culturel peut-il permettre de relancer l’Europe ?
Laurent Bibard est Docteur en philosophie (1995) et en économie (1991), habilité à diriger des recherches en gestion (2001), Laurent Bibard est directeur de l’ESSEC. Il a été professeur au département Sciences humaines de l’ESSEC, où il a enseigné la philosophie politique, la sociologie, et l’économie du changement technique.

Philippe Nemo : Quelles conditions culturelles, en continuité avec nos héritages, à l’ouverture d’une nouvelle époque de Lumières en Europe ?
Philippe Nemo est Philosophe et écrivain. Il travaille sur l’histoire des idées, en particulier sur l’histoire intellectuelle du libéralisme. Il a ainsi publié une histoire du libéralisme européen, fruit des travaux d’un séminaire à l’ESCP. Il estime que le libéralisme occidental est le résultat de cinq phénomènes successifs : l’apparition de la Cité grecque ; l’émergence du Droit romain ; l’eschatologie biblique ; la révolution papale ; et la rule of law prônée par les auteurs libéraux.

Michel Maffesoli : Vers une Europe « présentéiste » ?
Michel Maffesoli est sociologue et professeur à l’université Paris Descartes. Il a construit une oeuvre autour de la question du lien social communautaire, de la prévalence de l’imaginaire et de la vie quotidienne dans les sociétés contemporaines. Dans ses ouvrages, il livre une de ces formes figures, le rapport à l’immédiat, lequel lui semble un des marqueurs principaux d’une époque « post-moderne ».

/// Seconde partie 16h-17h30 Comment recommencer par la culture ?

Thierry Rambaud : Les perspectives ouvertes par l’européanisation de l’enseignement supérieur : l’exemple de l’ENA
Thierry Rambaud, professeur de droit public à l’Université de Strasbourg, en charge de la fonction de directeur à l’ENA (pour le recrutement, l’évaluation, la scolarité des élèves), professeur à Sciences Po (Paris), conseiller expert au Conseil de l’Europe.

Luan Rama : Quelles formes pour la rencontre des cultures : l’exemple de l’Albanie et de la France
Luan Rama né à Tirana (Albanie) est diplomate, écrivain, journaliste et cinéaste.
Il a été ambassadeur de l’Albanie en France, représentant de l’Etat albanais au Conseil permanant de la Francophonie et expert à la Délégation Permanente de l’Albanie auprès l’UNESCO. Il a été également rédacteur pour le Courrier International (Paris).
Il est auteur de nombreux essais, recueils de poèmes et romans.

Sara Pini, pour Nouvelle Europe : Un projet citoyen pour rapprocher les peuples : comment achever la réunification de l’Europe ?
Titulaire d’une maîtrise de l’Université de Bologne (Italie) et de Paris III, ainsi que d’un Master recherche de Sciences Po, Sara Pini a travaillé notamment sur le processus de Bologne, la réforme des institutions européennes et la reconnaissance des diplômes en Europe. Elle est actuellement chargée de recherche au Pôle Europe-International de la Fondation pour l’innovation politique. Elle représente l’association Nouvelle Europe.

Conclusion, Philippe Meyer
Philippe Meyer est écrivain et journaliste. Il anime notamment l’émission l’esprit public le dimanche matin, sur France Culture.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :