Liberté et République

L'énergie de chacun pour tous

Manifeste

Dans leur diversité, nos concitoyens partagent le triste sentiment que la France est engourdie, qu’elle ne parvient pas à aborder le XXIè siècle avec l’énergie et l’optimisme que méritent les chantiers de demain.

L’absence d’un projet de société partagé et le découragement de l’initiative gâchent un immense potentiel et transforment l’enthousiasme individuel en détresse collective.

Aujourd’hui en France, le manque d’imagination et la peur du changement ont fini par tuer l’audace. Trop de vieux principes, qui favorisèrent en leur temps l’égalité et la cohésion nationale, servent maintenant à verrouiller le débat public.

Une idéologie étatiste a empêché les citoyens de se prendre en charge pour construire un monde responsable, durable et fraternel. L’Etat a fini par usurper l’idée de République.

La France a besoin de supprimer tous les carcans qui entravent les initiatives individuelles, besoin de libérer l’énergie créatrice de sa population, besoin d’encourager ses enfants dans leurs choix, de se ressourcer dans la vitalité de tous les acteurs qui participent à la construction de l’avenir.

Le temps est venu de libérer toutes les initiatives, individuelles et collectives ! Et pour cela de libérer la parole  et la pensée ! Libérer la culture et l’éducation ! Libérer le travail !

A l’heure où, de plus en plus, la société est atomisée, les individus résumés à leurs désirs égoïstes de consommateur ou à une appartenance à une communauté sans lien avec la Nation, il est temps de reconstruire le sens de la responsabilité individuelle et collective, et pour cela redonner de la liberté aux français.

C’est en renouant le lien républicain que les énergies individuelles pourront être libérées. La liberté retrouvée doit s’inscrire dans la poursuite du roman national et la naissance d’un nouveau projet politique.

La liberté, en France, est politique. Pas de liberté sans éducation. Pas de liberté sans culture, sans langue, sans histoire commune, ni sans horizon collectif. La liberté individuelle ne se construit pas contre la civilisation, mais dans la civilisation et grâce à elle.

Il faut retrouver le véritable sens d’une liberté française, synonyme depuis les Lumières de l’« l’esprit français », fait de générosité, de vitalité, de fraternité, d’égalité, de volonté. C’est ainsi que le politique retrouvera sa mission essentielle : permettre à chaque homme de se réaliser, donner un sens au fourmillement des initiatives individuelles, coordonner l’élan des forces populaires.

La France doit relancer l’idée européenne et s’appuyer sur ses partenaires, car c’est avec eux que nous pourrons le mieux résoudre certaines de nos difficultés. Face à la menace croissante d’un choc des civilisations, jamais nous n’avons eu autant besoin d’une Europe politique, régulatrice, indépendante, médiatrice entre les peuples, qui adresse au monde un message politique, culturel  et moral.

Voir certes les menaces, mais aussi toutes les chances à saisir dans le nouveau monde dessiné par la mondialisation, réunir des populations différentes autour d’une ambition partagée, penser l’Europe comme projet de civilisation : notre projet, fidèle à l’humanisme français, vise à réconcilier l’idée républicaine et l’idée libérale, pour redonner l’espoir et moderniser la France.

Février 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :